La théorie des 5 éléments est très ancienne et aurait été crée bien avant les théories astrologiques et médicales. Elle s’intègre étroitement avec la théorie du Yin et Yang et pour être bien comprise il est préférable de replacer la théorie des 5 éléments dans le contexte de la Chine ancienne. L’époque du travail des champs, dont la vie était rythmée par la nature, par les saisons et par celles des jours et des nuits.
Les périodes de l’été étaient les plus actives, où il y avait le plus de travail à faire, ceci en total opposition avec l’hiver où les périodes de repos se succèdent.

Transposant l’alternance des rythmes observés, les chinois établirent par notion de concordance, que le lever du soleil correspond à l’est et au printemps, lorsque celui-ci est au plus haut cela correspond au sud, à l’été et à midi. Le couché du soleil correspond à l’ouest et a l’automne et enfin, la nuit correspond au nord, à l’hiver, au repos. C’était le début de la théorie des 5 éléments.

Représentation de la théorie des 5 éléments

Si on joint par un trait le nord au sud et l’est à l’ouest, cela nous dessine une croix sur laquelle nous pouvons voir que le trait vertical correspond aux solstices et le trait horizontal aux équinoxes. Pour pouvoir faire tourner ce cycle il nous faut un centre fixe : ce sera la Terre, qui en s’ajoutant aux autres pour constituer le « système Wu Xing » aussi connu sous le nom des « 5 éléments »:

 

 

 

 

 

  • Le feu: symbole du Yang et de l’été correspondant à la couleur rouge.
  • L’eau: symbole de Yin et de l’hiver correspondant à la couleur noire.
  • Le bois: symbole de la croissance et du printemps correspondant à la couleur verte (de verte à bleue plus précisément).
  • Le métal: symbole du travail (car il sert à faire les outils) correspondant à la couleur blanche.
  • La terre: référence générale contenant tous les éléments correspondant à la couleur jaune.

 

 

 

 

 

 

A partir de cet ensemble, tout fut classé sous les symboles des cinq éléments : les saisons, les couleurs, les saveurs, les sentiments, les différentes parties du corps, les organes et les entrailles avec leur période d’activité et de dynamisme maximum à certains moment de l’année (ce qui est de nos jours, 3000 ans plus tard, découvert et appelé par les biologistes: « rythmes biologiques »).

Article David Brun